fbpx

A propos de...

BRINS DE MELISSE

  • Valoriser la flore sauvage locale et eveiller  la curiosité pour notre environnement proche.
  • Je cueille, je sèche et je transforme des fleurs sauvages et les fleurs du jardin. 
  •                                                              

Amoureuse des sauvages

  • “Les fleurs séchées font parties de ma vie depuis mon adolescence. Native des Pays-Bas, j’arrive en France à l’âge de 14 ans. et l’installation à la campagne ariègeoise déclanche une curiosité pour cette flore encore sauvage. Les 45 hectares de prairies autour de la maison familiale, 
  • elle les explore de long en large! Fleurs présées, fleurs séchées, elle en connait les techniques car n’oublions pas que la Hollande est le pays de la fleur séchée (et du fromage, biensûr)!

Au rythme des saisons

  • Je cueille selon les saison et lamétéo au moment de la floraison. Selon les variétés j’arpente les bords de route et les chemins. Souvent, à proximité  des champs de cultures  les indésirables “mauvaises herbes” font mon bonheur!
  •  
  •  

Au fil du temps

  • Le séchage se déroule dans une petite cabane en bois, après un préfanage.
  • Ensuite c’est le temps qui fait le reste. Selon la taille des tiges et la quantité de feuillages ou la méteo la procédure sera plus ou moins longue.
  • La tete en bas ou la tête vers le haut, tout dépend da la fleur, sa fragilité et du resultat qu’on veut obtenir.

Un esprit "slowflower"

  • Afin de completer la collection des fleurs sauvages, je me rend chez Dominique “des fleurs de Saint Sernin”. Cette, agricultrice ,et amoureuse des fleurs  consacre un coin de ses terres aux fleurs coupées. Un choix de zinniais, nigelles, dahlias et autres fleurs de saison dans l’esprit “slowflowers” 
  •  
  • Un vrai bonheur de travailler avec des fleurs, issues du collectif de la fleur francaise.
  •  
Panier